Cours et options

            Etudier une langue vivante est aussi découvrir une culture, une histoire, un peuple. Dans le cas de l’italien, il s’agit aussi de découvrir l’histoire du Luxembourg et parfois celle de sa propre famille.

            Les cours d’italien ou d’espagnol au lycée peuvent avoir une durée de 3 ans. Ils débutent en classes de 3ième et se poursuivent jusqu’en classe de 1re. Tous les élèves ont la possibilité de choisir une quatrième langue vivante dans le cadre d’un cours à option. Seuls pour les élèves de la section A, la quatrième langue vivante est une matière principale présente à l’Examen de Fin d’études Secondaires.

            Il a été très intéressant d’interroger les élèves sur leurs motivations principales pour apprendre une autre langue étrangère sur leurs impressions des cours d’italien.

            Pour l’apprentissage de la langue, leur principale motivation est de pouvoir utiliser l’italien en vacances. Mais l’italien n’est pas qu’une langue de vacances. En effet, beaucoup d’élèves ont des origines italiennes et l’italien leur permet de mieux connaître leurs racines et de communiquer avec la famille vivant en Italie.

            L’italien est unanimement considéré comme une langue chantante et harmonieuse!

            Pour certains, grâce à la connaissance du français et parfois aussi du latin, l’italien est considéré comme facile d’accès. Pour d’autres, la grammaire est bien moins amusante que les exercices de communication orale !

            L’Italie séduit beaucoup d’élèves par son histoire, son patrimoine artistique et son peuple considéré comme sympathique. Bien sûr, pour nos élèves de la section F l’italien est incontournable pour comprendre le bel canto. Les cinéphiles découvrent des films intéressants et propices aux discussions en italien, comme par exemple « La vita è bella » de R. Benigni.

            Les élèves de la 1re A sont surpris et à la fois ravis de lire et comprendre des articles d’actualité de la presse italienne. Et ils ne cachent pas leur fierté de pouvoir lire et commenter des textes d’auteurs anciens et contemporains de la littérature italienne, comme par exemple G. Boccaccio, L. Pirandello  ou encore A. Baricco.

            L’apprentissage est surtout perçu comme enrichissement personnel et il n’est pas rare que l’italien fasse partie de projets professionnels pour le futur.

            Et pour conclure, notons sur les photos une autre spécificité italienne qui est celle d’une gestualité amplifiée parfaitement maîtrisée par tous nos élèves !