1_tgAL_header_1215c.jpg2_tgAL_header_partner.jpg3_tgAL_header_lb.jpg4_tgAL_header.jpg5_tgAL_header_3z.jpg

Newsletter tgAL du projet d'établissement

Découvrez toutes les Newsletter du projet

 

Bilans annuels du projet d'établissement tgAL

Schlussbericht zur externen Begleitung und Beratung durch Dr. Ueli Nagel

Dr. Ueli Nagel: Lernen für die Zukunft,
        Nachhaltige Entwicklung als Herausforderung für die Bildung
        und ein Gespräch mit Direktor Jos Salentiny

Bilan de l'année scolaire 2013-14: année 3 du projet et bilan final

Bilan de l'année scolaire 2012-13: année 2 du projet

Bilan de l'année scolaire 2011-12: année 1 du projet

 

Schlussbericht zur externen Begleitung und Beratung
durch Dr. Ueli Nagel

Lesen Sie den ganzen Schlussbericht im pdf-Format

5. Empfehlungen

In den Jahren 2010 – 2014 ist es gelungen eine tragfähige Basis für ein Schulprofil als «Agenda-Schule» zu legen. Damit ist es möglich nach dem offiziellen Projektabschluss die wichtigsten Errungenschaften aus dem Projekt «tgAL» in den ordentlichen Schulbetrieb überzuführen. Damit dies gelingt empfehle ich der Schulleitung und dem Projektteam folgende Maßnahmen und Aktivitäten umzusetzen.

  • Gründung eines Nachhaltigkeits-Komitees gemäß dem Vorschlag des Schuldirektors Jos Salentiny, welches trotz dem Wegfall der PE-Ressourcen (insb. Entlastungsstunden) die Weiterführung der bereits gut etablierten Aktivitäten koordiniert.
    Dieses Nachhaltigkeits-Komitee könnte aus einem Ausschuss der an der Schule fest etablierten drei Comités gebildet werden:  Insbesondere: Comité des Professeurs, Comité des Elèves und Comité des Parents d’Élèves. Zu seinen Aufgaben gehört insb. die Koordination der folgenden Aktivitäten:
    • Weiterführen der entwickelten BNE-Unterrichtsgefäße (BNE-Klassen, Option OGlobal, rallye écologique pour 7èmes) und der SchülerInnen-Gruppen.
    • Jährlich mindestens eine öffentliche Veranstaltung zur Nachhaltigen Entwicklung am AL („Jahresevent“)
  • Wegen der beschränkten Ressourcen sollte anderseits der Aufwand für die Mitgestaltung der Infrastruktur (Gebäude, Abfallmanagement, Energiemanagement, Ernährung und Mensa, Reinigung etc.) soweit wie möglich reduziert, bzw. in die Verantwortung der Hausdienste und des Directeur adjoint überführt werden.
  • Als Stütze und Legitimierung dieser eigenverantwortlichen Aktivitäten am AL scheint mir zudem eine offizielle Anerkennung durch das Ministerium wichtig, und zwar durch einen:
    • Auftrag des Bildungs-Ministeriums an das Athénée zur Koordination der BNE-Austauschplattform für die höheren Schulen Luxemburgs verbunden mit der Beratung bei der Etablierung und Umsetzung des neuen Labels «Ecole durable – Ecole de demain».
    • Diese Auftrag sollte insb. die Ressourcen beinhalten, die für die Durchführung von regelmäßigen Netzwerk-Austausch-Tagungen nötig sind. Als eine wenig aufwändige Form solcher Austausch-Treffen hat sich bewährt, dass im Turnus jeweils eine der beteiligten Schulen als „host“ fungiert, welche die lokale Organisation übernimmt und dafür ein „Schaufenster“ für die Präsentation der eigenen BNE-Aktivitäten erhält. Für die Gesamtorganisation (insb. Werbung), den Fachinput und die GastreferentInnen wäre dann das AL als Koordinatorin zuständig.
  • Nach dem Regierungswechsel empfiehlt sich zudem ein erneutes Lobbying bei der Université de Luxembourg und im Ministerium für eine Nachfolge-Enquête zur Faber-Boll-Studie, mit besonderem Fokus auf die Abschlussklassen am Athénée.
     

Dr. Ueli Nagel: Lernen für die Zukunft,
Nachhaltige Entwicklung als Herausforderung für die Bildung

Lesen Sie den Artikel, den Ueli Nagel als "l'hôte du directeur" in den annALes 2014 veröffentlicht hat (zum Artikel) sowie das Gespräch von Ueli Nagel mit Direktor Jos Salentiny (Gespräch)

Bilan final de l'année scolaire 2013-14 et des trois années du projet tgAL

En 2014, la Décennie des Nations Unies pour l'Education en vue du Développement Durable (2005-2014), tout comme notre projet d’établissement « think globAL – act locAL » (2010-2014) touchent à leur fin. Le moment est donc venu pour établir le bilan sur nos activités et nos acquis.

Avons-nous réussi à devenir un partenaire actif dans le processus de la promotion du développement durable au Luxembourg? Nos trois objectifs principaux ont-ils été atteints ? Est-ce que l’éducation au développement durable (édd) a trouvé sa place dans notre communauté scolaire en particulier et plus généralement dans l’enseignement au Luxembourg ?

Oeuvre d'art de Laurence Gudendorf, juillet 2014

Rappelons nos trois objectifs principaux :

  1. les élèves et les professeurs sont initiés à la pensée systémique et incités à adopter, au quotidien, un comportement respectueux de l'environnement
  2. l'Athénée est un lieu d'apprentissage et de vie visant à promouvoir le développement durable
  3. l'Athénée est un membre actif au sein du réseau du développement durable au Luxembourg.

Objectif 1: les élèves et les professeurs sont initiés à la pensée systémique et incités à adopter, au quotidien, un comportement respectueux de l'environnement

En ce qui concerne l'objectif 1, l'outil « classes projets » nous a permis cette année encore d'impliquer deux à trois enseignants pour chacune des sept classes projets. Citons à titre d’exemple celui de la classe 2C1 qui a effectué, à l'aide d'un anémomètre installé sur le toit du Conservatoire, une analyse des conditions climatiques en vue de l’installation d’une éolienne urbaine. Grâce au concept des « classes projets », l’édd a pu être réalisée dans une trentaine de classes différentes, impliquant une soixantaine d’enseignants tout au long des quatre dernières années. D’un autre côté, des dizaines de classes se sont penchées durant les trois dernières années sur un projet édd, notamment pour préparer l’exposition Green. Les productions très intéressantes de ce projet ont pu être admirées en automne 2013 au sein de notre bâtiment provisoire.

A côté de ces classes projet spécifiques, nous avons organisé (cette année scolaire) une activité majeure pour chaque niveau des classes.

En 7ième, tous les élèves ont suivi notre rallye écologique qui est déjà devenu une véritable tradition de notre lycée. Par ailleurs, lors d’une matinée fairtrade breakfast, le Fairtrade Comité de l’Athénée a offert à tous les élèves de 7ième un petit déjeuner équitable. En parallèle, les élèves membres du Fairtrade Comité ont expliqué à leurs jeunes camarades les enjeux du commerce équitable pour les petits producteurs des pays du Sud et la responsabilité du consommateur européen.

En 6ième, deux classes (6CM2 et 6CM5) ont étudié la biodiversité spécifique des forêts au Luxembourg. Elles ont ensuite pu participer à l’action Beem an Hecke fir méi Biodiversitéit. - Eng Planz fir jiddereen aus dem Kolléisch. La journée passée dans l’Oesling où nous avons planté 1800 arbres et arbustes en collaboration avec natur&ëmwelt restera un souvenir inoubliable.

En 5ième, trois classes (5C1, 5M5 et 5M7) ont participé à un atelier de déminage, organisé par Handicap International. Les élèves ont pu découvrir les aspects atroces de la guerre lors du témoignage par un expert-démineur qui travaille sur les champs de guerre. Une exposition-photos au noyau de l’école a permis aux autres classes de se rendre compte de cette problématique malheureusement toujours actuelle.

En 4ième, lors de notre journée projet spécifique sur la (sur)consommation et ses conséquences écologiques, économiques et sociales, toutes les classes ont travaillé sur un sujet qui a été présenté à tous les élèves des classes de 4ième sous forme d’ateliers. Toutes les productions des élèves ont été mises en ligne et témoignent d’une prise de conscience approfondie des différentes facettes de la question. D’autre part, la classe 4C1 a participé à une rencontre européenne à Lultzhausen avec des élèves de trois écoles partenaires d'Allemagne, de Pologne et de Hongrie. Après avoir visité en groupes internationaux des initiatives écologiques phares au Luxembourg, les élèves ont analysé et comparé les grands projets nationaux de leurs pays en matière de développement durable. Les productions de cette semaine européenne très fructueuse peuvent être consultées sur notre site.

En 3ième et 2ième, tous les élèves ont été invités à une matinée intitulée le développement durable dans la vie professionnelle d’aujourd’hui. Les 15 spécialistes invités ont présenté à nos élèves l’impact, l’importance et la mise en pratique du développement durable dans leur travail quotidien : comment ces spécialistes arrivent-ils ou -elles à concilier les trois piliers du développement durable, à savoir l'économie, l'écologie et les aspects sociaux? De quelle manière, ces trois piliers représentent-ils une plus-value dans leur activité professionnelle? Les quelques 500 élèves âgés entre 16 et 19 ans ont ainsi eu la chance de comprendre l’importance du développement durable dans les entreprises et institutions et ils ont également pu découvrir de belles opportunités de carrières dans ce domaine.

Par le biais de toutes ces activités, nous avons pu atteindre quasiment la totalité de notre population scolaire (professeurs et élèves). Bien entendu, beaucoup d’autres initiatives de nos collègues non documentées explicitement ont été réalisées dans le domaine de l’édd durant ces 4 années ; le fichier des « Sujets en rapport avec la thématique de l'éducation au développement durable déjà intégrés dans les programmes des différentes branches au lycée classique et propositions recueillies par le groupe tgAL » publié sur notre site en témoigne !

Nous osons espérer que les nombreuses initiatives du projet d’établissement impliquant beaucoup de collègues ainsi que et les autres actions décrites sous les objectifs 2 et 3 ont été des pierres angulaires de notre chemin vers une pensée systémique dans notre communauté scolaire.

Objectif 2: L'Athénée est un lieu d'apprentissage et de vie visant à promouvoir le développement durable

Pour atteindre l'objectif 2, nous avons impliqué tout au long des 4 années la direction, le secrétariat et le personnel technique. Notre école fonctionne depuis 2 ans à l’électricité verte, et vu que nous avons déménagé dans notre structure nouvelle, le besoin d’énergie pour le chauffage a diminué de 70% (estimation). L’école fait des efforts pour économiser le papier, et le nettoyage du bâtiment se fait avec des produits écologiques. De grands efforts ont été entrepris pour éliminer tous les déchets d'emballage et de promouvoir une culture d'alimentation sans emballages plastiques chez nos élèves et nos collègues. Citons à titre d’exemple l’introduction de gobelets en plastique réutilisables pour tous les événements festifs ainsi que des tasses utilisées quotidiennement dans la salle des conférences des professeurs. Nous avons initié une action contre les déchets d'emballages importés dans notre établissement par les élèves à partir des points de ventes avoisinants du campus. Cette action se fera en partenariat avec la Ville de Luxembourg et l'Oekozenter Pafendall. La Ville de Luxembourg a entamé une étude de faisabilité afin d’introduire un emballage en plastique réutilisable qui sera proposé par plusieurs commerces autour du campus scolaire, à l’instar du projet « Grüne Tatze » de la ville de Berne qui a démarré au printemps 2014 (voir la documentation sur notre site Internet). Un autre domaine a été la diversification de l’offre de notre cafétéria : pour promouvoir une alimentation sans viande, nous avons pu convaincre les responsables de Restopolis d’introduire la vente de sandwichs à base de légumes, des assiettes de salades et des plats végétariens. Malheureusement, un certain nombre de nos idées pour la structure intermédiaire et le bâtiment rénové (présentées aux architectes de l'administration des bâtiments publics en 2012) n'ont malheureusement pas été réalisées dans la structure intermédiaire (p.ex. les sèche-mains électriques à air froid de la dernière génération). Il reste du travail de conviction à fournir afin que nos idées soient réalisées dans le bâtiment rénové !

Objectif 3: L'Athénée est un membre actif au sein du réseau du développement durable au Luxembourg

Pour atteindre l'objectif 3, nous avons été présents à beaucoup de rencontres nationales et internationales de plusieurs plates-formes sur l'édd pendant les 4 dernières années. Une délégation a participé cette année à l’atelier « Projet d’élaboration de scénarios pour l’avenir de l’enseignement et de l’apprentissage au regard des enjeux de durabilité, des évolutions sociales et technologiques » du Conseil Supérieur pour un Développement Durable. Un deuxième échange scolaire avec un lycée de Lausanne a pu être réalisé en automne 2013 au sujet des nouveaux éco-quartiers urbains.

Toutes nos activités de ces quatre années ont été documentées sur Internet (http://al.lu/index.php/pe). Elles peuvent servir d’exemple de bonne pratique pour tous les enseignants des différents établissements. De même, nous avons entretenu sur mySchool « notre » nouvelle branche « éducation au développement durable » parmi les branches et matières, au service de tous les élèves et enseignants de la communauté scolaire luxembourgeoise. Par ce biais, d'autres écoles pourront profiter de nos expériences et de notre documentation. Afin de mesurer la qualité de l’enseignement sur l’édd, nous avons développé ensemble avec notre expert suisse Dr Ueli Nagel l’outil « Spider » qui permet d’évaluer le nombre de domaines traités et les compétences-clés atteintes d’une leçon sur l’édd. Dr Nagel a accompagné notre projet tout au long des quatre années en tant qu’expert externe. Nous lui devons beaucoup pour son enthousiasme et ses conseils professionnels ! En collaboration avec l’Agence pour le développement de la qualité scolaire, notre groupe a établi des critères et indicateurs permettant aux établissements scolaires du Luxembourg de mesurer à quel point l’éducation au développement durable a été intégrée chez eux. Nous nous sommes appuyés sur la publication « Critères de qualité pour les établissements scolaires éco-responsables » (résultant d'un projet collaboratif ENSI-SEED : Environment and School Initiatives - School Development through Environmental Education), édité par le ministère de l’éducation de l’Autriche en 2005. Citons deux exemples de notre liste des critères publiés aussi sur notre site : les critères pour organiser une fête scolaire écologique et solidaire ainsi que les critères pour des voyages scolaires durables.

Transfert des activités et des acquis

Le moment est venu de se poser la question du transfert des activités et des acquis dans le fonctionnement normal de l’établissement à partir de l’année scolaire 2014-15.

La plupart des projets initiés pendant les 4 années de notre projet d’établissement sont déjà bien ancrés dans la vie quotidienne de l’école, tant au niveau pédagogique (groupe écologique, Fairtrade comité, rallye écologique, délégués à l’environnement, classes édd, …) qu’au niveau du fonctionnement et de l’infrastructure. La direction, les enseignants ainsi que le service technique ont au cours des quatre années accepté progressivement les changements au niveau du fonctionnement du bâtiment. Un grand merci, surtout aux nombreux collègues qui ont réalisé avec leurs élèves des séances édd de façon exemplaire ! Par contre, le développement de la pensée systémique auprès des élèves est difficilement mesurable. Dr Nagel a procédé à une évaluation par le moyen d’interviews de divers acteurs. Une version courte peut être consultée au début de ce tome ; une évaluation approfondie sera publiée sur notre site Internet. L’adoption d’un comportement respectueux face à soi-même, à son prochain et à l’environnement est un enjeu majeur, que nous devons transmettre à nos élèves de façon répétitive, d’autant plus que nous accueillons chaque année 200 nouveaux élèves de septième. Nous sommes confrontés à des habitudes de gaspillage des ressources de notre société : les crises économiques, écologiques et sociales en sont la preuve. Nous ne pouvons pas prétendre que notre projet d’établissement ait révolutionné le comportement de nos élèves depuis 2010. Le changement de mentalité est un travail de longue haleine qui portera ses fruits une fois que les élèves seront des décideurs demain. Néanmoins, nous avons constaté lors des dernières années que nos élèves commencent à développer une réflexion sur leur comportement et celui de notre société. Les meilleurs indicateurs sont leurs productions lors des activités à l’école. Citons à titre d’exemple un élève de 3e qui a écrit lors d’un travail intitulé WER WILL ICH GEWESEN SEIN? - BNE und die Sinnfrage im Religionsunterricht : "Am Ende meines Lebens möchte ich persönlich behaupten können, mich nicht vollkommen einer Konsumgesellschaft hingegeben zu haben die nur im Hier und Jetzt lebt. (...)". Ces témoignages, documentés sur notre site, constituent la récompense de tous nos efforts !

Groupe coordinateur édd

Un noyau de professeurs motivés a l’intention de continuer de fonctionner au sein de l’Athénée en tant que « groupe coordinateur édd». Nous avons été heureux de lire que le nouveau programme gouvernemental prévoit que l’édd sera introduite dans les cursus des services d’éducation et d’accueil, de l’école fondamentale ainsi que du secondaire ». (cf. www.gouvernement.lu/3322796/Programme-gouvernemental.pdf 2. Les lignes directrices de la politique scolaire, point J. Éducation au développement durable, page 113). Pour réaliser concrètement cet objectif dans les lycées, il est capital d’instituer un « comité pour l’éducation au développement durable » dans chaque établissement, à l’instar de notre groupe de pilotage tgAL. Nous avons revendiqué dans une lettre adressée en février 2014 aux ministres de l’éducation, de l’environnement et du développement durable des moyens afin de pouvoir continuer, dans un cadre plus modeste, à jouer notre rôle de moteur de l’édd à l’Athénée et au Luxembourg. Jusqu’aujourd'hui, nous n’avons malheureusement pas eu de réponse…

Le nouveau projet d'établissement de l'Athénée

Finalement, certaines activités de notre projet d’établissement tgAL pourront certainement être transférées au champ d’action du nouveau projet d’établissement qui va porter sur l’encadrement et l’engagement des élèves. L’effet « durable » de notre travail sera dès lors garanti !

Marco Breyer

 

 

Bilan intermédiaire de l'année scolaire 2012-13

Afin de pouvoir réaliser la priorité de départ de notre projet d'établissement (Global und vernetzt denken, nachhaltig handeln - (nicht nur) in der Schule! ), nous avons défini 3 objectifs à atteindre. Tout comme en l'année 2011-12, nous avons pu réaliser la quasi-totalité des activités des 3 objectifs prévues.

En ce qui concerne l'objectif 1 (Schüler und Lehrer lernen vernetztes Denken, um im Alltag nachhaltig zu handeln), l'outil "classes projets" nous a permis d'impliquer 2 à 3 enseignants pour chacune des 7 classes projets. Comme nous avons organisé deux formations continues ainsi que 2 expositions, le nombre de collègues qui reprennent les sujets du développement durable dans les cours devrait être sensiblement supérieur à 20. Grâce à notre journée projet spécifique en classe de quatrième sur le développement durable et notre rallye écologique pour les classes de septième, toutes ces classes ainsi que plusieurs de leurs enseignants ont participé à au moins une activité sur le développement durable.

Pour progresser dans l'atteinte de l'objectif 2 (Das Athénée ist ein Lernort und Lebensraum, um BNE zu fördern), nous avons continué à impliquer la direction, le secrétariat et le personnel technique (électricté verte, économie de papier, nettoyage écologique). Des pourparlers réguliers mais assez longs avec la responsable de Restopolis nous ont permis d'éliminer tous les déchets d'emballage de la cafétéria (cf. Iesskultur am Kolléisch) et de promouvoir une culture d'alimentation sans plastique chez nos élèves. Des contacts avec d'autres lycées du campus, la Ville de Luxembourg et l'Oekozenter ont été établis afin de lancer une action contre les déchets d'emballages importés par les élèves des points de ventes avoisinants du campus.
Comme beaucoup de nos idées pour la structure intermédiaire et le bâtiment rénové (présentées aux  architectes de l'administration des bâtiments publics en 2012) n'ont malheureusement pas été réalisées dans la structure intermédiaire, nous avons montré à l'aide de l'exemple du papier sèche-mains le gaspillage excessif de ressources et d'argent (11000 € par an rien que pour l'achat et l'élimination de ce papier!). Notre revendication pour des sèche-mains électriques à air froid de la dernière génération aurait permis de respecter la nouvelle loi de 2012 sur la gestion des déchets et d'économiser beaucoup de ressources ainsi que 27000 € en quatre ans (cf. l’économie et l’écologie mises aux WC!). Nous réitérons nos revendications de 2012 pour nos 2 bâtiments!

Par sa lettre du 25 janvier 2013 le Ministre délégué au Développement durable et aux Infrastructures Marco Schank nous a félicité pour notre prise de position au sujet des emballages dits « bio ». Il va de soi que cette reconnaissance ministérielle pour notre travail nous a motivé de poursuivre dans la voie que nous avons entamée (pdf-download).

Pour atteindre l'objectif 3 (Das Athénée ist Partner im Netzwerk für nachhaltige Entwicklung in Luxemburg), nous avons été présents à plusieurs rencontres nationales de la plate-forme sur l'é.d.d. Le 8 octobre 2012, la charte nationale sur l'enseignement au développement durable a été signée par tous les acteurs luxembourgeois; cette signature a été suivie par une conférence de presse. Nous avons été présents à 2 autres séminaires, l'un étant d'ordre national et l'autre réunissant des responsables de la grande région. Un échange scolaire avec un lycée de Lausanne a pu être réalisé au sujet des nouveaux éco quartiers urbains. Nos contacts avec le CRP Tudor ont été intensifiés et ont abouté à une formation continue pour enseignants et deux séminaires pour nos classes par des spécialistes chercheurs. La promotion de la qualité des produits de notre cafétéria a pu être intensifiée par des contacts réguliers avec Restopolis qui propose maintenant beaucoup d'alternatives aux repas de viande. Nous avons intensifié notre présence sur internet par notre nouveau site http://www.al.lu/index.php/pe et nous avons maintenu sur mySchool "notre" nouvelle branche "éducation au développement durable" parmi les branches et matières,  au service de tous les élèves et enseignants de la communauté scolaire luxembourgeoise. Par ce biais, d'autres écoles pourront profiter de nos expériences.

Pour notre dernière année de ce projet très vaste et en développement constant, toute une série de manifestations est prévue. Ainsi, nous allons publier des critères pour organiser une fête scolaire écologique et solidaire ainsi que des critères pour des voyages scolaires durables. Ces idées feront partie d’un ensemble de critères définissant un nouveau label national « École durable », à l’instar des projets allemand « Agenda – Schule » et français « École 21 ». Une sortie en forêt est prévue avec la plantation de 1500 arbres ou haies par tous les élèves de sixième. Les élèves de cinquième et quatrième participeront à une journée projet sur la consommation responsable. Pour les élèves de troisième et deuxième, nous planifions une journée de présentation des métiers du secteur du développement durable en invitant des anciens de l’Athénée actifs dans des entreprises innovatrices. La clôture officielle se fera lors d’une conférence grand public. D’ores et déjà, la question du transfert des activités et des acquis dans le fonctionnement normal de l’établissement se pose… il faudra bien que notre travail des quatre années du projet aura été « durable » d’une certaine façon !

Marco Breyer

 

Bilan intermédiaire de l'année scolaire 2011-12

La première année de notre Projet d’établissement tgAL a été consacrée à la sensibilisation à notre grand défi qui s’intitule « Global und vernetzt denken, nachhaltig handeln (nicht nur) in der Schule ». Tous les acteurs de notre communauté scolaire, élèves, professeurs et personnel technique ont été amenés à développer les connaissances et la réflexion pour promouvoir l’éducation au développement durable (édd).

En cette première année, l’Athénée a commencé à mettre en valeur la priorité du projet :

L'Athénée est un partenaire actif dans le processus de formation pour l'éducation au développement durable au Luxembourg.

Les trois objectifs suivants ont été définis :

  1. Les élèves et les professeurs s'initient à la pensée systémique afin de l'appliquer dans leur quotidien.
  2. L'Athénée est un lieu de vie et d'apprentissage pour promouvoir l'éducation au développement durable (édd).
  3. L'Athénée est un partenaire actif du réseau pour le développement durable au Luxembourg.

Le groupe de pilotage, dirigé par M. Marco Breyer, est constitué de Mmes Nathalie Bock, Connie Huls et Diane Jacques ainsi que MM Jean-Louis Gindt et Serge Kelsen. Nos activités sont documentées sur le « Webfolio tgAL » (www.tgal.web.myschool.lu) et le site Internet de l’Athénée (www.al.lu/index.php/pe).
Les résultats obtenus en cette première année de sensibilisation.

Nos objectifs 1 et 2 visent à intégrer le développement durable aussi bien dans les cours que dans les structures de notre bâtiment. Notre but est une école dans laquelle les décisions prises ont été analysées au préalable sur leur impact écologique. Tous les partenaires scolaires peuvent ainsi être conscients de leurs actes, et l'école peut prendre la fonction de structure modèle pour les élèves et avoir un impact à des niveaux aussi différents que la gestion des déchets et des ressources, de l'énergie, des produits de nettoyage, de l'alimentation, etc.

En ce qui concerne le premier objectif, nous avons pu motiver une vingtaine de collègues impliqués directement dans sept classes projet édd. La série de formations continues, d'expositions et de conférences organisées au cours de l'année a motivé beaucoup de  collègues à reprendre les sujets du développement durable dans leurs cours. En vue d'encourager l'insertion des thématiques liées à l’écologie, l’économie et les défis sociaux, la médiathèque offre un grand espace tgAL afin de permettre aux enseignants et aux élèves de se documenter et d'y trouver les films et les livres nécessaires pour leurs recherches ou leurs cours. Par ailleurs, grâce à nos journées projet spécifiques en 7e, 4 e et 2 e, tous les élèves de ces classes ainsi que de nombreux enseignants ont participé à au moins une activité sur le développement durable. En 3e, le cours interdisciplinaire à option OGLOBAL a permis à une vingtaine d’élèves de développer la pensée systémique dans le cadre du développement durable.

Pour progresser dans l'atteinte du second objectif, la direction, le secrétariat ainsi que le personnel technique ont aussi été impliqués activement. C’est ainsi que nous avons pu obtenir des résultats, notamment, dans les domaines de l’électricité verte, de l’économie de papier ou du nettoyage écologique. Ensemble avec la direction et les architectes de l'administration des bâtiments publics, nous avons pu réfléchir à la mise en pratique de cet objectif dans notre structure intermédiaire à partir de septembre 2012 et dans le bâtiment rénové pour 2015/2016.

Par ailleurs, nous avons constaté au cours de l'année que notre présence dans les réseaux édd (objectif 3) engendre des opportunités d'ouverture de l'école au monde extérieur. Nous avons été sollicités par maintes organisations pour réaliser des projets avec nos élèves, comme par exemple différentes ONGD, comme Fairtrade Lëtzebuerg ou Caritas Bangladesh ou encore le Centre de Recherche Tudor, Restopolis, ... .

Ce dernier objectif est un chantier très vaste et en croissance permanente. En janvier, nous avons pu réaliser une rencontre nationale de la plate-forme sur l'édd et tout au long de l'année, des représentants du PE de l'Athénée ont participé à beaucoup de rencontres au Luxembourg et à l'étranger (Allemagne, Suisse). Afin d'élargir nos possibilités de contacts, des liens avec des firmes luxembourgeoises et des ONG ont été tissés. Nous avons de même organisé des rencontres avec le département pédagogique de l'Université de Luxembourg.

Afin de permettre l'accès à toutes nos ressources pour l'ensemble de la communauté scolaire au Luxembourg, nous avons créé, dans le répertoire de mySchool, la branche « éducation au développement durable » parmi les branches et matières. Par ce biais, nous espérons avoir posé la première pierre pour la création d'une banque nationale de ressources édd.

Marco Breyer

Newsletter tgAL du projet d'établissement

tgAL Flyer avec invitation à la conférence de Jean Feyder,
adressé à tous les parents d'élèves avec le bulletin de décembre 2013

tgAL newsletter 9 - novembre 2013

Annexe tgAL newsletter 9 - Jean Feyder, LW 16 oct 2013

tgAL newsletter 8 - avril 2013

tgAL newsletter 7 - janvier 2013 (spécial Fukushima - 2 ans)

tgAL newsletter 6 - janvier 2013

tgAL newsletter 5 - novembre 2012 - student edition

tgAL newsletter 5 - novembre 2012

tgAL newsletter 4 - juin 2012 - student edition

tgAL newsletter 3 - mars 2012

tgAL newsletter 3 - mars 2012 - student edition

tgAL newsletter 2 - novembre 2011

tgAL newsletter 1 - avril 2011