Publié le lundi 10 mai 2021   |   La section G

La nouvelle section G - sciences politiques

Comprendre les enjeux contemporains du monde dans une approche globale et à différentes échelles, tel est l’objectif fondamental de la nouvelle G.

S’appuyant sur les savoirs et les méthodes de la géographie, de l’économie, de l’histoire, des sciences politiques, de la sociologie, de la philosophie ainsi que des langues, la nouvelle section G de l’Athénée de Luxembourg permet aux élèves d’appréhender les évolutions des sociétés contemporaines, dans le temps et dans l’espace, et de se doter d’outils pour penser de manière critique.

L’enjeu est de former des jeunes adultes éclairés, inventifs et acteurs du bien commun dans un monde global, bien préparés pour suivre des études universitaires dans les domaines suivants : politologue, diplomate, archiviste, économiste, juriste, journaliste, philosophe, psychologue, historien, géographe, aménageur, pédagogue, instituteur, éducateur gradué...

  • Les élèves suivront un parcours de formation bien structuré et progressif, ciblé sur les sciences politiques, tout en se situant dans le champ plus large des sciences humaines et sociales, visant à développer les savoirs fondamentaux suivants :
  • Comprendre le fonctionnement et les défis du monde actuel, tout en tenant compte de la profondeur historique des débats et enjeux contemporains et des spécificités géographiques des sujets étudiés.
  • Comprendre comment les sociétés ont changé au fil du temps pour faire notre monde contemporain ainsi que les complexités des interactions mondiales et leur impact sur les gouvernements, les sociétés et les cultures.
  • Acquérir un esprit de synthèse et une rigueur méthodologique à l’écrit, à l’oral et dans le traitement de l’information sous toutes ses formes (textes, données chiffrées, images).
  • Développer l’agilité intellectuelle en se confrontant à différents modes de pensée, d’actions, en établissant des liens et en mobilisant des connaissances pertinentes.
  • Appréhender les concepts théoriques clés dans les différentes disciplines au programme.

Les approches disciplinaires et pluridisciplinaires permettent à l’élève d’acquérir une culture du questionnement, une rigueur de pensée et un sens de la synthèse. Il est mis en situation d’exposer, de défendre ses idées de manière concise et précise, documentée, critique et sensible, à l’écrit, à l’oral, en plusieurs langues, dans le cadre de travaux individuels et collectifs.

Pour cela, il passera par différentes étapes d'apprentissage lui permettant d’acquérir un ensemble de savoir-faire méthodologiques :

Définir, mener une recherche documentaire, construire et organiser un corpus de sources variées

Approfondir sa qualité de lecture, d’interprétation et d’analyse d’une information ou d’une démonstration (texte, image, donnée chiffrée, etc.).

Problématiser un sujet, une question, et construire un point de vue personnel et critique.

Affiner, diversifier ses pratiques d’écriture et de représentation graphique.

Produire des documents intégrant la diversité des langages : texte, image, donnée chiffrée.

    Les programmes des cours d’histoire, de géographie, d’économie, de sociologie et de philosophie ont été adaptés aux besoins spécifiques de la nouvelle G. De plus, une nouvelle branche interdisciplinaire sera introduite respectivement en deuxième et en première. En deuxième, il s’agit de Notions de base des relations internationales et, en première, de Géopolitique – Conflits et coopération dans le monde de l’après-guerre froide. Les deux nouveaux cours seront des branches fondamentales avec les cours d’histoire et de géographie.

    Enfin, les élèves, forts en mathématiques et désireux de se préserver certaines options plus exigeantes en maths en ce qui concerne les études universitaires, pourront opter pour un cours renforcé.