Publié le lundi 10 mai 2021   |   Nouveaux contenus

Sciences économiques et sociales

La nouvelle section G de l’Athénée de Luxembourg permet à l’élève de se doter de bons fondements en Sciences économiques, à savoir en Économie politique et en Économie de gestion, ainsi qu’en Sciences sociales avec des matières comme la Sociologie, l’Histoire et la Géographie. 

Les Sciences économiques et sociales étudient les actions et les interactions de différents intervenants, tels que les individus, les ménages, les entreprises, le reste du monde ou encore l’État. 

En classe de troisième, le programme de la nouvelle section G ne diffère pas du programme national. Les 3 leçons hebdomadaires de Sciences économiques et sociales sont destinées à apprendre les bases de la Comptabilité, de l’Economie politique et des Mathématiques financières.

En classe de deuxième, l’élève bénéficiera de 2 leçons hebdomadaires en Économie de gestion contre 4 leçons au niveau national. En Comptabilité, les principes comptables de base seront correctement transmis. À côté, l’élève continuera à approfondir ses connaissances en Mathématiques financières et verra des introductions au Droit civil et au Marketing. D’ailleurs, cette branche ne figure pas au programme des classes de 1G, ni à l’Athénée, ni au niveau national.

En Économie politique, toujours en classe de deuxième, l’élève suivra d'un côté le programme national à raison de deux leçons hebdomadaires. Ce cours prévoit aussi une introduction à la Sociologie. D’autre part, une troisième leçon en Économie politique sera incorporée dans la nouvelle branche Relations internationales, branche spécialement conçue pour la nouvelle Section G. Le volet Économie politique de cette nouvelle branche servira principalement à étudier des phénomènes macroéconomiques telles que la croissance et le développement mais aussi les crises et les fluctuations. 

En classe de première, l’Économie politique, branche obligatoire à l’examen de fin d’études, figurera au programme avec 2 leçons hebdomadaires et traitera les mêmes thèmes qu’au niveau national : les politiques budgétaire et monétaire, l’emploi, la croissance, les relations économiques internationales ainsi que l’écologie. 

Finalement, les Sciences sociales, autre branche obligatoire à l’examen de fin d’études, complèteront cette formation à titre de 3 leçons hebdomadaires. Ainsi, en Sociologie, l’intégration, l’individu, la mobilité sociale, les modes de vie et les exclusions seront traités et une introduction aux Statistiques arrondira le programme.